Ligne pédagogique

" Les enfants ont plus besoin de modèles que de critiques. "

   Joseph Joubert

 

Les Sauterelles

 

 

Espace Sauterelles (~3-4 ans)

 

Cet espace est la dernière étape pour les enfants avant leur entrée à l’école obligatoire. A ce stade-là, ils y sont donc préparés par des activités dirigées plus nombreuses et plus fréquentes. À la fin de l’année, chaque enfant ayant 4 ans révolus jusqu’au 31 juillet devra quitter l’institution.

 

Accueil

 

Au moment de la séparation, nous insistons auprès des parents sur l’importance de dire au revoir à son enfant, en le confiant volontairement à l’éducatrice présente.

 

De plus, pour assurer la continuité entre la maison et l’espace de vie enfantine, nous privilégions la communication parents-enfants et professionnelles.

 

Toute information reste confidentielle et sans jugement.

 

Activités

 

Jeu libre : voitures, Lego, poupées, etc

 

Dans ce groupe également, il nous paraît important de bénéficier d’un espace suffisant et varié, favorisant  l’exploration, l’imagination et la richesse des expériences de l’enfant.

 

De ce fait, nous consacrons aussi beaucoup de temps au jeu libre.

 

Durant ces moments, les enfants utilisent le matériel existant en créant ou affinant leurs projets et font preuve d’initiatives pour rassembler le matériel nécessaire. Ils ont donc la possibilité de se déplacer comme bon leur semble dans les salles de jeux.

 

Si, au cours de la journée, l’enfant ressent le besoin ou l’envie de ne rien faire, l’adulte respecte ce moment d’inactivité.

Activités dirigées : bricolages, jeux de société en groupe, rondes, rythmique…

 

Ces moments sont dirigés par l’éducateur qui, par ce biais, favorise la socialisation, le respect de chaque individualité et l’épanouissement de l’enfant au sein du groupe.

 

Il veille également à ce que l’enfant respecte le matériel qui lui est confié.

Par ces activités, l’enfant apprend à développer sa motricité fine, à se concentrer un petit moment, à utiliser les différents matériaux et de cette manière, prépare son passage à l'école.

 

Ces activités sont limitées dans la journée. En effet, à cet âge, l’enfant ne peut pas se concentrer longtemps.

 

Activités langagières :

 

Ex : histoires lues,  description d’image, etc…

 

Afin de stimuler la communication verbale entre enfants et/ou  entre enfants et éducateurs, tout encouragement à l’expression et à l’enrichissement du vocabulaire est mis en place. Une faute de langage est corrigée de façon indirecte, en reformulant la phrase de l’enfant. Le professionnel ne lui dit pas que ce qu’il a dit est faux.

 

Activités mathématiques :

 

Ex : manipuler, trier, sérier (du plus petit au plus grand), etc.

 

A cet âge-là, ces activités préparent l’enfant à son apprentissage de la logique, cette dernière étant le fondement de l’apprentissage des mathématiques.

 

Activités créatrices :

 

Ex : dessins, peintures, poinçonnage, collages, etc.
                                   

L’éducateur apprend à l’enfant à tenir correctement son outil scripteur (crayon, pinceau). Pour celui-ci, ces activités sont une façon de s’exprimer.

 

Par cela, l’enfant développe sa motricité fine, se prépare à l’apprentissage de l’écriture. De plus, il développe son imagination.

 

Activités musicales, rythmiques et gymnastiques :

 

Par des activités comme le chant, la découverte des instruments, la danse, la pratique de l’expression corporelle sur de la musique, la mise en œuvre de jeux de balles, de rondes, l’éducateur favorise le développement de la motricité globale de l’enfant. Ces activités l’aide également à exprimer et à vivre ses sentiments, à développer sa personnalité

 

Activités d’exploration de l’environnement et sportives:

 

Afin de sensibiliser l’enfant au milieu qui l’entoure et pour qu’il apprenne à le respecter, la crèche organise des visites au musée, au zoo, à la patinoire, à la piscine, etc. De plus, l’éducateur part observer la nature avec les enfants. Ensemble, ils regardent également des livres sur les animaux.

 

Activités sensorielles :

 

Le professionnel veille à développer les cinq sens par différentes activités :

 

  •   La vue : par des lotos, des jeux de couleurs, en stimulant l’enfant à regarder  autour de lui, à observer.

  •   Le goût : par des repas variés, des jeux de reconnaissances de goûts (salé, sucré,…).

  •   L’odorat : par des jeux de reconnaissance d’odeurs, la sensibilisation aux odeurs de la nature.

  •   L’ouïe : par des jeux musicaux, des lotos sonores, des chansons, l’écoute de cassettes.

  •   Le toucher : à travers différents jeux tactiles. Pâte à modeler, pâte à sel, papier mâché, sable, eau,… ou tout autre matériel qui se                  présente à l’enfant.

 

Repas

 

Les principaux objectifs de ce groupe sont de :

 

  •  Apprendre à manger progressivement avec une fourchette, puis à se servir d’un couteau

  •  Manger proprement afin de pouvoir enlever la bavette

  •  Continuer à goûter à tout, même en toute petite quantité

  •  Passer un moment calme, convivial et agréable

 

Afin que ces différents objectifs puissent être atteints, il nous paraît important de faire appliquer un certain nombre de consignes telles que :

 

  •  Respecter ses pairs, les adultes présents, la nourriture et le matériel

  •  Tenir compte de l’appétit de chacun

  •  Se tenir convenablement à table

 

Ces différents objectifs permettent à l’enfant d’acquérir, au fil du temps, de l’autonomie et de découvrir des nouvelles saveurs.

 

En cas d’allergies et d’intolérances diverses, l’équipe attend des parents une marche à suivre qui sera scrupuleusement  appliquée. De plus, dans la mesure de nos possibilités, nous nous efforçons de respecter les différentes coutumes alimentaires liées à d’autres religions. Néanmoins, dans les deux cas, la cuisinière ne prépare pas de repas particuliers : si la totalité du repas doit être différente du menu prévu, les parents sont tenus de l’apporter.

 

Change, propreté et autonomie

 

L’enfant, accompagné de son référent (en accord avec les parents), décide du moment où il est prêt à devenir propre. Chaque enfant à son rythme qu’il convient de respecter. Cependant, l’acquisition de la propreté est une condition de passage dans le groupe des Sauterelles.

 

Au niveau de l’autonomie, l’éducateur demande à l’enfant de commencer à effectuer seul certains gestes de la vie quotidienne (enlever/mettre veste, chaussures), ceci afin de le préparer à sa future entrée à l’école enfantine.

Il apprend progressivement à parfaire tous les gestes de la vie quotidienne (se brosser les dents, se laver les mains après être allé aux toilettes et avant les repas, mettre ses chaussures et sa veste, ranger ses affaires et en prendre soin.)

 

Par mesure d’hygiène, chaque enfant dispose d’un linge personnel pour s’essuyer la bouche et les mains.

 

Limites

 

Nous travaillons de sorte que l’enfant apprenne et comprenne qu’il y a des règles à respecter. Nos limites sont adaptées à l’âge des enfants.

 

Les enfants n’osent pas déménager les jeux d’une salle à l’autre. Il y a en effet deux salles destinées au jeu libre et une salle de travail. Chaque salle possède son matériel. Des règles élémentaires comme ne pas mordre, taper, etc…doivent être appliquées.

 

Les professionnels se réservent le droit de sanctionner un enfant qui « ne jouerait pas le jeu ».

 

Ex : si l’enfant sort des jouets et les laisse traîner dans n’importe quelle salle, nous lui demanderons d’aller les remettre à leur place en lui rappelant les règles.

 

Valorisation

 

Tout au long de la journée, chaque professionnel veille à valoriser l’enfant, qui par l’attitude de l’éducateur, apprend à avoir confiance en lui.

 

Par conséquent, il ne met jamais en cause la personnalité de ce dernier et ne lui dit pas : « Tu es nul ! » mais il lui fait comprendre que son comportement  n’est pas adéquat : « Je n’approuve pas ton comportement ! ». L’enfant est encouragé lorsqu’il prend des initiatives positives.

 

On retrouve cette attitude des professionnels dans chaque groupe.

 

Besoins affectifs 

 

Le doudou est déposé par l’enfant avant le petit déjeuner dans un casier réservé à cet effet. Cependant, lorsqu’il le désire ou en ressent le besoin, il peut le retrouver à n’importe quel moment de la journée. Nous limitons cependant leur usage pendant les diverses activités, les repas et les sorties (ceci afin de ne pas le perdre en promenade….).

 

Les professionnels, qui travaillent comme « partenaires relais » des parents, sont attentifs aux besoins affectifs de chacun.

 

Ils essayent d’accorder des moments privilégiés à chaque enfant.

 

Départ

 

L’éducateur présent au moment du départ est chargé de relater le déroulement de la journée (activités, attitude, repas, état de santé, etc..) à chaque parent.

 

 

Copyright © Crèche de l’Amitié Avril 2016 - Tous droits réservés.

Le contenu de ce projet pédagogique est protégé par le droit d'auteur. Le contenu de ce document ne peut être diffusé, modifié ou reproduit  sans l'autorisation préalable écrite de la crèche de l’Amitié.

© 2023 by Little Tots Preschool.

Proudly created with Wix.com